SLADJAN NEDELJKOVIC



DREHORT, 2005
Projection vidéo, 5' 37", son


Le court-métrage montre différents extraits de la vie quotidienne à la Gipsstrasse à Berlin Mitte: La pluie qui coule le long des fenêtres, un soleil couchant sur les toits, des gens dans une cour. Le titre "Lieu de tournage" se réfère à la première scène qui montre une équipe de tournage et une enseigne lumineuse rouge d'un cinéma sur une façade. Ce petit filmn'a pourtant pas le caractère d'un "making-of" que l'on trouve dans l'industrie cinématographique. Au contraire, filmer un lieu detournage, un décor, donne plutôt la possibilité de réfléchir aux questions suivantes: Qu'est-ce qui fait d'un lieu un lieu de tournage?



Un angle visuel spécifique? Une atmosphère particulière? Ou peut-être encore un sentiment de mélancolie? Le court-métrage, sans son direct mais accompagné du bourdonnement permanent d'un projecteur, pose discrètement ces questions: Des bribes de mots qui peut-être accompagnaient le travail de tournage de l'artiste sont transposées par écrit sur le cadre inférieur de l'image. "Mais qu'est-ce qu'ils peuvent bien tourner?" en est le leitmotiv.