SLADJAN NEDELJKOVIC



HIERGEBLIEBEN, 2006
Moniteur, 6' 23", son


Trois destins d'émigrants en Europe: un déserteur américain ayant fui la guerre en Irak avec l'aide d'un réseau et s'étant réfugié à Berlin, où il vit à présent sans contact avec sa famille et son pays d'origine; une jeune femme dont la famille a fui les Balkans pour se rendre en Europe occidentale et qui en a été séparée après que le père et la sœur la plus âgée ont été expulsés vers la Bosnie; une émigrante russe entrée dans l'Union européenne avec un visa, passée à la clandestinité et travaillant à présent au noir pour deux euros de l'heure dans un restaurant, dans la crainte perpétuelle d'être découverte.



Trois histoires de migration qui s'entrecoupent, racontées par des voix de synthèse. Les personnes restent anonymes, les circonstances exactes restent secrètes. Les récits révèlent toutefois comment naissent les dépendances vis-à-vis des lois et règlements politiques ainsi que le caractère arbitraire des frontières entre la légalité et l'illégalité. Même si les voix des trois migrantes et migrants ont été traitées par ordinateur et même si l'environnement visuel est fait d'images d'une cour intérieure, tournées en éclairage nul à partir d'une cuisine: leurs histoires sont vraies, aussi vraies que les sources d'"histoire orale" que l'on peut entendre tous les jours dans les médias.

Remerciements

Remerciements: Dirk Laucke (text)