SLADJAN NEDELJKOVIC


K, 2006
Moniteur, 4' 12", son


La vidéo "K" de l'artiste Sladjan Nedeljkovic est divisée en deux parties: un flux de photos clignotantes arrivant de partout dans l'écran noir, et un flux textuel, sorte de monologue noté sous forme de clavardage.
Les photos proviennent d'un voyage au Japon de l'artiste; on y voit des scènes de rues, des parcs, des stations de métro, des places, des employés dans leurs bureaux ou en pause de midi sur la place d'un centre commercial. On ne sait pas trop s'il s'agit de photos mises en scène pour un magazine ou de véritables scènes de la vie quotidienne d'une grande ville japonaise.


Le monologue de la partie textuelle pourrait constituer un commentaire des photos. Il est composé de passages de la nouvelle "Mazelife"* de Kyoji Kobayashi, qui a pour étrange personnage principal un dénommé K. Paranoïaque de type kafkaïen, K. a peur des émotions, ce qui le pousse à s'éloigner de tout ce qui est humain. Il cherche à se créer une nouvelle existence de robot. Ayant échoué, il s'invente un dieu informatisé, afin de l'adorer et le servir. Dans ce contexte, la série de photos de la vidéo apparaît comme un texte visuel représentant le rapport d'aliénation de l'homme et son environnement, même si le matériel visuel apparaît quotidien et familier.



* publiée dans: Alfred Birnbaum (éditeur), "Monkey Brain Sushi", Kodansha International, 1991.

Remerciements