SLADJAN NEDELJKOVIC



ZONE, 2002
Installation vidéo, 7' 30", 3 moniteurs, son


"Je suis dans la zone... tu sais... il n'y a pas de logique ici...". Trois vidéos sur trois moniteurs montrent différents concepts de zones: Un voyage en voiture sur une route à la tombée du jour, entre deux pylônes, le va-et-vient d'une ligne de courant électrique, un bâtiment industriel abandonné ou un immeuble brûlé avec ses murs, des meubles et des appareils couverts de suie. En off, une voix féminine commente la zone pour le spectateur. La voix se concentre davantage sur sa perception de la zone, que sur ce qui se laisse voir à l'image.



La zone reste un espace impalpable, parce qu'elle comprend des éléments tant intérieurs qu'extérieurs. La zone nous renvoie à l'incompréhensible, à la désolation, à la mémoire fanée, à des actions qui, lorsqu'elles sont relatées, demeurent inexplicables. Chaque phrase est ancrée en elle-même et détient sa propre poésie. Ces messages ne sont adressés à personne et viennent de nulle part.


Extrait du script

Extrait audio

Insaisissable univers, texte de Maryline Billod dans le cadre
de l'exposition à Piano Nobile


Remerciements